[Podcast] CNRS – Comment le microbiote influe sur notre santé

E. coli Bacteria
Excellent podcast sur le microbiote…

100 000 milliards : c’est le nombre de bactéries présentes dans notre tube digestif ! En plus de nous aider à digérer les aliments, le microbiote intestinal et les nombreuses molécules qu’il produit jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement global de notre organisme. Ses déséquilibres auraient un lien direct avec des pathologies comme le diabète et l’obésité, notamment, mais aussi des maladies auto-immunes comme la maladie de Crohn ou l’arthrite. Écoutez le débat organisé sur ce thème par CNRS La Radio, à l’occasion des Journées Innovation et santé qui se sont tenues les 28 et 29 janvier à la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris.

Laure Caillote – 31/01/2017

Source: https://lejournal.cnrs.fr/audios/comment-le-microbiote-influe-sur-notre-sante

[Épinglé] Guillaume Lecointre : La sélection naturelle ne mène pas à des «perfections».

Question: Quel est ce mécanisme original que Charles Darwin aurait proposé et qui le distingue de ses prédécesseurs ?
GL: La première originalité de Darwin, c’est de concevoir que les changements qui se produisent chez les êtres vivants ne se produisent pas nécessairement au bénéfice de leurs porteurs. C’est un point important qui distingue Darwin de ses prédécesseurs comme Lamarck. Il y a de la variation spontanée dont une partie est héritable. Darwin, à ce sujet, se renseigne souvent auprès des horticulteurs et des éleveurs. Il y a des variations héritables et finalement, ces variations vont fortuitement, en fonction des conditions du milieu, soit être neutres pour leurs porteurs, soit empêcher les porteurs d’accéder à l’âge de la reproduction, ou bien amenuiser le nombre de descendants, soit au contraire renforcer le nombre de descendants possibles. Cette dernière catégorie de variations va se stabiliser dans les populations et ces variations avantageuses, même si elles sont rares, vont s’accumuler les unes aux autres, expliquant l’apparente harmonie entre les formes des organismes et ce qu’ils font dans leur milieu.

Via: http://www.humanite.fr/societe/guillaume-lecointre-la-selection-naturelle-ne-mene-559066

[Épinglé] Eusthenopteron foordi : comme un poisson dans l’eau!

Le parc national de Miguasha, situé en Gaspésie, protège la Formation d’Escuminac (Dévonien supérieur, 380 millions d’années) qui est, à ce jour, l’un des plus précieux vestiges au monde permettant de comprendre nos lointaines origines aquatiques. Cette formation fossilifère représente en effet une rare opportunité de plonger vers les origines du groupe de
vertébrés auquel notre espèce appartient, celui des tétrapodes ou vertébrés à pattes (amphibiens, reptiles, oiseaux et mammifères). La notoriété du site fossilifère de Miguasha est due en grande partie à la présence du fameux Eusthenopteron foordi
Via: https://www.sepaq.com/resources/docs/pq/mig/mig_bulletin_2012.pdf