[Podcast] Le syndrome des cheveux incoiffables

Des chercheurs français viennent de percer les secrets génétiques du syndrome des cheveux incoiffables ;pili trianguli et canaliculi une maladie génétique très rare décrite en 1973

D’après l’INSERM: Les chercheurs, en collaboration avec une équipe de l’Institut de génétique humaine de l’Université de Bonn et des médecins dermatologues ou généticiens de 7 pays différents, ont découvert que la maladie est due à des mutations récessives d’un trio de gènes qui concourent à la formation du cheveu : le gène codant pour un de ses composants structuraux, la trichohyaline (TCHH) ; ou deux gènes à l’origine d’enzymes qui la prennent pour cible à tour de rôle : la peptidyl-arginine désiminase 3 (PAD3) et la transglutaminase 3 (TGase3).

Haloed Kid


Durée : 00:09:36 – La tête au carré
Sources: INSERM, Futura Santé, Orphanet et La Dépêche.