Étiquette : pinboard

[Épinglé] Des chercheurs franchissent un cap dans le stockage de données dans de l’ADN

Un groupe de chercheurs a réussi à stocker une grande quantité d’informations dans des brins d’ADN, en atteignant une densité théorique record de 215 pétaoctets par gramme. Une technique qui ouvre de vraies pistes sur le stockage pérenne d’informations, avec de sérieuses limitations toutefois sur le coût et le temps.

L’idée d’utiliser de l’ADN pour stocker des données initialement électroniques n’est pas nouvelle. Des travaux sont menés en ce sens depuis des années, puisque l’acide de désoxyribonucléique – de son vrai nom – est une molécule conçue justement pour transporter de l’information. Le concept est-il applicable à l’informatique ? Technique, oui. De manière pérenne ? Aussi. Est-ce facilement exploitable ? Pas encore.
Via: https://www.nextinpact.com/news/103545-des-chercheurs-franchissent-cap-dans-stockage-donnees-dans-adn.htm

[Épinglé] Guillaume Lecointre : La sélection naturelle ne mène pas à des «perfections».

Question: Quel est ce mécanisme original que Charles Darwin aurait proposé et qui le distingue de ses prédécesseurs ?
GL: La première originalité de Darwin, c’est de concevoir que les changements qui se produisent chez les êtres vivants ne se produisent pas nécessairement au bénéfice de leurs porteurs. C’est un point important qui distingue Darwin de ses prédécesseurs comme Lamarck. Il y a de la variation spontanée dont une partie est héritable. Darwin, à ce sujet, se renseigne souvent auprès des horticulteurs et des éleveurs. Il y a des variations héritables et finalement, ces variations vont fortuitement, en fonction des conditions du milieu, soit être neutres pour leurs porteurs, soit empêcher les porteurs d’accéder à l’âge de la reproduction, ou bien amenuiser le nombre de descendants, soit au contraire renforcer le nombre de descendants possibles. Cette dernière catégorie de variations va se stabiliser dans les populations et ces variations avantageuses, même si elles sont rares, vont s’accumuler les unes aux autres, expliquant l’apparente harmonie entre les formes des organismes et ce qu’ils font dans leur milieu.

Via: http://www.humanite.fr/societe/guillaume-lecointre-la-selection-naturelle-ne-mene-559066

[Épinglé] Eusthenopteron foordi : comme un poisson dans l’eau!

Le parc national de Miguasha, situé en Gaspésie, protège la Formation d’Escuminac (Dévonien supérieur, 380 millions d’années) qui est, à ce jour, l’un des plus précieux vestiges au monde permettant de comprendre nos lointaines origines aquatiques. Cette formation fossilifère représente en effet une rare opportunité de plonger vers les origines du groupe de
vertébrés auquel notre espèce appartient, celui des tétrapodes ou vertébrés à pattes (amphibiens, reptiles, oiseaux et mammifères). La notoriété du site fossilifère de Miguasha est due en grande partie à la présence du fameux Eusthenopteron foordi
Via: https://www.sepaq.com/resources/docs/pq/mig/mig_bulletin_2012.pdf