Et si les abeilles venaient à disparaître?

Les apiculteurs sont très inquiets pour leurs abeilles! Les ruches se vident de leurs occupantes. Les abeilles iraient se perdre loin de leur ruche, désorientées, succombant finalement d’épuisement. Ce mal venu d’Amérique frappe désormais en Europe. Entre 60 et 90% des abeilles de ruche ont disparu aux Etats-Unis, entre 15 et 95% en France. Ce phénomène mystérieux est appelé le syndrome d’effondrement. Les abeilles se volatilisent sans laisser de trace!

Apis 1

Une abeille (Apis mellifera) attirée par le nectar va se poser… Elle apporte du pollen (en orange) dans les corbeilles situées sur ses pattes et prévues à cet effet!

Ce qu’il faut savoir sur les abeilles:

Toutes les fleurs servent aux plantes à faire des graines et donc à se reproduire. La pollinisation est un moment crucial: c’est le voyage du pollen de l’étamineImage Todd Huffman vers les organes femelles de la fleur. Chez les plantes entomophiles (ou entomogames), ce sont les insectes qui permettent ce court voyage.

La plante distribue du nectar pour attirer les insectes. Ce carburant est irrésistible pour les insectes ayant la langue assez longue pour lécher le délicieux fluide. D’autant que les pétales forment une superbe piste d’atterrissage.

Les abeilles sont ainsi les pollinisatrices numéro 1. L’été, elles pompent le nectar, le stockent et le transforment en miel grâce à leur salice. Chaque alvéole de la ruche est en fait une petite réserve de miel soigneusement bouchée par un opercule en cire. Toutes les réserves qu’il faut pour passer l’hiver dans un petit nid douillet!

Les producteurs de fruits ont bien compris que l’abeille était indispensable à l’obtention de bonnes récoltes. Il est courant de voir dans leurs vergers quelques ruches… Cela assure une production régulière de fruits.

Si les abeilles disparaissent, les récoltes disparaissent!

Image Todd Huffman

Un apiculteur contemplant les rayons d’une de ses dernières ruches.

Les abeilles sont menacées:

Ce syndrome d’effondrement qui décime les abeilles a reçu aux USA le nom de CCD, pour Colony Collapse Disorder. Les causes n’en sont pas bien connues et les scientifiques en sont encore à poser des hypothèses. Ces facteurs ont été évoqué:

  • Malnutrition
  • Excès de mouvement des ruches
  • Changements climatiques
  • Pesticides
  • Antibiotiques
  • Miticides
  • Influence d’ondes électromagnétiques
  • Parasitisme
  • Influence des végétaux génétiquement modifiés
  • Interactions entre ces facteurs

Si ce mal n’est pas stoppé, il pourrait avoir des conséquences terribles sur l’alimentation humaine… Certains blogguers s’y mettent, au premier rang desquels, Korben!

Sources:
Le Monde, Futura-Sciences, BackYardHive, Reuters, µtime, mendezandco