Des cellules souches créées sans embryon

Deux équipes de scientifiques japonais et américains affirment dans des articles publiés mardi avoir réussi à reprogrammer des cellules de la peau pour qu’elles acquièrent les mêmes capacités d’adaptation que les cellules souches embryonnaires. Il s’agirait ni plus ni moins que d’une dédifférenciation. La brebis Dolly avait déjà défrayé la chronique en son temps à ce sujet.

À la base, les deux équipes ont procédé de la même manière. Elles ont chacune utilisé des virus pour transporter quatre gènes dans les cellules de la peau. Ces gènes, connus pour activer et désactiver d’autres gènes, ont permis de produire des cellules capables de se conduire comme des cellules souches embryonnaires.

Une avancée importante qui permettrait, à terme, de réaliser des clonages sans détruire d’embryon. Une obligation si l’on veut soigner correctement, un jour les maladies dégénératives : Alzheimer, Parkinson, etc…

Source: Malcolm Ritter, AP