Catégorie : Nouvelles

Un chauffage sous l’asphalte contre le verglas?

Un nouveau procédé par chauffage qui permet de réduire fortement la formation de verglas sur les ponts a été développé par des chercheurs allemands.
Les ingénieurs intègrent un circuit de tubes en plastique à l’intérieur du revêtement asphalte d’un pont. De l’eau chaude, qui circule en circuit fermé à l’intérieur des tubes, permet de réchauffer la surface d’asphalte et d’éviter ainsi la formation de verglas.
L’eau doit avoir une température comprise entre 10 et 12 degrés Celsius.
A16
Durant l’été, l’eau qui circule sous le revêtement d’asphalte est réchauffée naturellement jusqu’à une température de 60 degrés Celsius. La chaleur est ensuite stockée dans un réservoir souterrain à 250 mètres de profondeur.
Durant l’hiver, cette chaleur est utilisée pour faire fondre le verglas.

Source: Techno-Sciences (BE Allemagne numéro 320 (31/01/2007) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT)
Illustration: Wikipédia

Le fauteuil roulant qui lit dans votre esprit

Des scientifiques espagnols, de l’université de Saragosse, travaillent à une nouvelle interface cerveau-ordinateur, un fauteuil roulant capable de transformer les pensées de son occupant en commandes que le fauteuil exécutera. Les informations sont transmises grâce à de simples électrodes placées sur le front.

Ce projet consiste à concevoir un système mobile (qui peut être installé sur le fauteuil), pour apporter un nouveau degré de mobilité et d’indépendance à des gens ayant des capacités motrices très réduites.

Le premier prototype intégrant un système BCI est attendu pour fin 2008, et les difficultés majeures consistent pour l’instant à miniaturiser l’équipement. Il faudra une petite semaine d’entraînement à la personne pour arriver à utiliser des commandes simples comme droite, gauche, en avant, stop.

Une petite vidéo:


Source: Techno-Sciences (internetactu.net sous Licence Creative Commons by-nc)

Pourquoi les kangourous géants ont-ils disparu?

Des lézards aussi longs qu’un camping-car, des kangourous de trois mètres de haut, des rats marsupiaux grands comme des rhinocéros sans oublier les diptrodons, paisibles herbivores de trois tonnes : la faune australienne a comporté, durant des millions d’années, un bestiaire de géants. Puis, il y a 45 000 ans en arrière, une hécatombe a eu raison de ces grands mammifères marsupiaux…

Lion Marsupial

En 2002, un squelette complet de lion marsupial a été trouvé dans une grotte de Nullarbor. De la taille d’un léopard, Thylacoleo carnifex pesait 250 kg. Son espèce a vécu entre 2 millions d’années et 10 000 ans avant le présent. Crédit : Clay Bryce, Western Australian Museum

Source: Futura-Sciences.com

Les requins sont en danger.

Si les captures de requins de toutes espèces continuent au rythme actuel, on risque, dans quelques années, de ne plus voir glisser dans les océans les silhouettes profilées de ces prédateurs.

Requin Pointes noires | Blacktip reef shark

En raison de prélèvements excessifs effectués depuis plusieurs décennies, le nombre de requins pêchés en Europe, par exemple, a diminué de 66 %. Un phénomène qui va s’accentuer, car ces poissons cartilagineux se reproduisent lentement. La disparition de ces grands carnivores aura de graves répercussions sur l’équilibre des écosystèmes océaniques. Les prélèvements effectués par l’homme sont énormes : plusieurs dizaines de millions de tonnes par an.

Source: Le Monde.fr du 30/01/07

Le blog SVT fonctionne!

Puisque vous me lisez c’est que vous avez su parvenir jusqu’ici et donc vous êtes déjà au courant de cette petite nouvelle: le blog fonctionne.

Il ne reste plus qu’à ajouter du contenu.

Vous pourrez vous aussi réagir et commenter les articles que je vous proposerai…

A noter que je vais uploader mes premiers cours de 6e et 5e cette année, la 4e l’an prochain et d’ici deux ans je terminerais avec la 3e. Les anciens cours resteront en ligne à titre consultatif…